Recherche

Ferme Brohier

 Manoir de Pierreville 

Ici commence l'histoire ...


Le soir du 5 juin 44, les bombardements commencèrent. Dans la maison située à côté du manoir, vivaient Auguste Marie prisonnier en Allemagne, sa femme Jeanne qui fut touchée mortellement, Geneviève 10 ans blessée à la tête, Auguste 8 ans les yeux brûlés, Émilienne 5 ans et Pierre 3 ans.
Les enfants se sont réfugiés au manoir, puis emmenés chez leur tante à Sainte-Marie-du-Mont  voisine d'un camp de soldats américains. (voir la suite de l'histoire)


 Crédit photo et contribution Karine Louis, collection privée Marie Jeanne.

Location for : Listing Title