KilRoyTrip was here  75e anniversaire
Position Bas

Détail : Monument Easy Company

Détails

  • Nom
    Monument Easy Company
  • Lieu
    BASTOGNE
  • Contribution
    Yann
  • ID
    403

Partagez

Memoriaux
Monument Easy Company
Monument Easy Company

Monument à la mémoire de la célèbre Easy Company du 506 Parachute Infantry Regiment (PIR) de la non moins célèbre 101st Airborne division qui s'est héroïquement battue en ces lieux durant la bataille des Ardennes.

Au cours de son repos à Mourmelon, la 101st Airborne apprend l'offensive lancée en Ardenne par les Allemands. Envoyés à Bastogne en décembre 1944 avec pour mission de tenir les carrefours importants, le 506th PIR se retrouve bientôt encerclé par l'ennemi. Dans des conditions extrêmement difficiles causées par l'hiver particulièrement rigoureux et les incessants pilonnages de l'artillerie ennemie, les parachutistes parviennent a tenir leurs positions autour de Bastogne. Après une courte période de repos dans la ville, la Easy Company prend le contrôle du Bois-Jacques, au nord de Bastogne, entre le 1er et le 13 janvier 1945. La compagnie subit à nouveaux de lourds tirs d'artillerie et voit nombre de ses soldats tués ou blessés, notamment Bill Guarnere et Joe Toye qui perdent chacun une jambe et doivent être évacués. Buck Compton, non blessé mais extrêmement fatigué, est traumatisé à la vue de ses amis Bill et Joe blessés et doit également quitter la compagnie.

Le 506th PIR ayant reçu du quartier général de la division l'ordre de s'emparer du village de Foy situé en contrebas du Bois-Jacques, c'est la Easy Company qui est désignée pour mener l'assaut. Au cours de l'avancée de la compagnie, le lieutenant Norman Dike perd le contact avec ses sections et stoppe la progression en plein milieu du découvert séparant le bois du village. Pris de panique, Dike se révèle incapable de suivre les ordres transmis à la radio par Winters qui lui dit de faire avancer les troupes pour ne pas rester immobile sous le feu ennemi. Winters relève alors Dike de ses fonctions et envoie à sa place le premier-lieutenant Ronald Speirs qui prend la direction de l'assaut et le mène avec succès. Fort de cette victoire et du prestige dont il jouit au sein du régiment, Speirs est par la suite confirmé à son poste de commandant de la Easy Company et restera à sa tête pour le reste de la guerre. L'offensive des Ardennes étant brisée, les hommes du 506th PIR sont déplacés en France en février, laissant 15 morts et 82 blessés.

Source Wikipedia.

.
 
Monument Easy Company
Monument Easy Company.
Memoriaux

Monument Easy Company