KilRoyTrip was here  75e anniversaire
Position Bas

Détail : Stèle du maquis Groupe Lorraine 42 Le Ménil Mitry

Détails

  • Nom
    Stèle du maquis Groupe Lorraine 42 Le Ménil Mitry
  • Date
    1944-09-03
  • Lieu
    LE MÉNIL MITRY
  • Contribution
    Jean-Marc Péguy
  • ID
    1767

Partagez

Memoriaux
Stèle du maquis Groupe Lorraine 42 Le Ménil Mitry
Stèle du maquis Groupe Lorraine 42 Le Ménil Mitry

Cette stèle rend hommage aux maquisards tués à cet endroit en septembre 1944. 

Passant, souviens-toi que le 3 septembre 1944, sont tombés en ces lieux pour la libération du pays ces vrais Résistants du maquis Groupe Lorraine 42
Duperron Capitaine, Nicolas C, Moleon Lieutenant, François, Galtier Sous-Lieutenant, Savary, Tallotte S, Lambert, Lamboulet

GROUPE LORRAINE 42 DES FFCI

Le Ménil Mitry

Dans ce petit village d'une dizaine d'habitants, loin des grands axes routiers à l'abri de bois importants et à proximité d'un terrain de parachutage appelé « CHANDERNAGOR », en août 1944 ont été rassemblés 894 maquisards du Groupe Lorraine 42 (GL 42), en grande partie originaires de la région.

Durant la nuit du 24 au 25 août 1944 ont été parachutés sur ce terrain la major anglais Arthur DUPRE DENNING (Archibald), le capitaine français Régis COSTE (Montlac) et le sergent chef radio américain Roger PIERRE (Mike). Des armes, des munitions, de l'équipement ont également été réceptionnés plusieurs fois sur ce site. Le 3 septembre, un détachement allemand de 250 hommes avec de l'armement lourd et appuyé par quatre blindés, attaquent le GL 42 à Le Ménil-Mitry . Après huit heures de combats acharnés, surpris par la résistance qui lui est opposée, l'ennemi est obligé de battre en retraite.

Le GL 42 joua un rôle important dans la collecte et l'exploitation de renseignements et dans les opérations de guidage des éléments de l'armée PATTON pour la traversée de la Moselle. Il participa à la libération de Lunéville et de ses environs.

Le 8 septembre, le général PATTON rend visite au GL 42 à Le Ménil-Mitry, passe les troupes en revue dans la cour d'honneur du château, félicite tous les maquisards pour leur conduite au cours des combats pour libérer la région, reconnaissant ainsi au GL 42 la qualification de Forces Françaises Combattantes de l'Intérieur (FFCI). Au cours des différents combats, de nombreux maquisards furent tués par l'ennemi. En leur mémoire, de nombreuses stèles furent érigées sur les principaux lieux de combats. HaussonvilleSt MardPont de la Moselle à Bayon, Laneuveville-devant-BayonLe Ménil-MitryCrantenoyGovillerCharmes.

Le 8 octobre 1944, le GL 42 devient le 5/20ème bataillon de marche et participe en décembre 1944 à la contre-offensive des Ardennes.

Le 3 février 1945, à Clermont en Argonne, il reforme le 1er Bataillon du 150ème R.I. fer de lance des combats lors de la libération de la Poche de Royan en avril 1945. Le Groupe Lorraine fut cité comme le plus important maquis de la région Est et classé officiellement Unité Combattante par le Ministère de la Défense.

Le Colonel GRANDVAL, Commandant de la Résistance Région « C », gratifia le GL 42 comme le plus beau fleuron de la résistance en Lorraine, par son efficacité et par l'importance de ses effectifs.

En 1994, a été érigé à Vigneulles (54), un mémorial rappelant que pour reconquérir notre liberté, 93 maquisards du GL 42, Soldats de l'Ombre, sont morts pour la France.

Passant souviens toi

.
 
Stèle du maquis Groupe Lorraine 42 Le Ménil Mitry
Crédit photo Jean-Marc Péguy.
Memoriaux

Stèle du maquis Groupe Lorraine 42 Le Ménil Mitry