KilRoyTrip was here  75e anniversaire
Position Bas

Détail : Hôtel du Parc

Détails

  • Nom
    Hôtel du Parc
  • Lieu
    VICHY
  • Contribution
    Yann
  • ID
    2101

Pour aller plus loin

Partagez

Batiments
Hôtel du Parc
Hôtel du Parc

Après la signature de l'Armistice, le gouvernement du nouveau régime s'installe à Vichy. La ville est choisie pour sa grande capacité hôtelière et son central téléphonique. Elle ne se trouve aussi qu'à 5 heures de train de Paris.

Le maréchal Pétain va installer ses bureaux et ses appartements au 3e étage de l'hôtel. Il occupe les chambres 124 et 1252 (son épouse logera dans l'hôtel mitoyen Le Majestic, les deux hôtels étant reliés). Son secrétaire et médecin personnel Bernard Ménétrel occupe la chambre 1262. Pétain résidera à l'hôtel du Parc de juillet 1940 à août 1944 et son départ « contre son gré » à Sigmaringen. Il y habitait principalement en hiver, préférant l'été le pavillon Sévigné, à 800 mètres de là.


En 1942, Pierre Laval et son cabinet s'installeront au 2e étage4. C'est dans l'hôtel que Laval enregistrera son célèbre message radiophonique diffusé le 22 juin 1942 : « Je souhaite la victoire de l’Allemagne parce que, sans elle, le bolchévisme s’installerait partout. »

L'hôtel abritait d'autres services gouvernementaux. Le commandement en chef des forces militaires, le secrétariat aux Affaires étrangères (au 1er étage) et le secrétariat à l'Information (avec le service central photographique et le bureau national de presse) y seront également installés (le secrétariat à l'Information s'installera ensuite au 13 de la rue, à l'hôtel de la Paix). Parmi les différents personnalités du régime y ayant résidé et/ou travaillé, on peut citer : le chef de cabinet de Laval Jean Jardin, le secrétaire général du gouvernement Jacques Guérard, l'écrivain et diplomate Paul Morand, le ministre d'État Lucien Romier, le directeur du commerce extérieur Louis-Pierre Coqueline, le secrétaire d'État Jacques Benoist-Méchin, l'amiral Charles Platon, le délégué général du gouvernement dans les territoires occupés Fernand de Brinon, le secrétaire général à l’Information et à la Propagande Paul Marion ou encore le chef d'état-major de la défense nationale, l'amiral Célestin Bourragué.


Après la chute du régime de Vichy, l'hôtel sert d'« hôpital complémentaire » entre 1944 et 1945
Source Wikipedia
Crédit photo TCYTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

.
 
Hôtel du Parc
Crédit photo TCY.
Batiments

Hôtel du Parc