KilRoy was here
Position Bas

Détail : Hill 314 - Contre-attaque de Mortain

Détails

  • Nom
    Hill 314 - Contre-attaque de Mortain
  • Date
    1944-08-06
  • Lieu
    MORTAIN
  • Latitude
    48.643378
  • Longitude
    -0.933172
  • Website
  • Contribution
    Yann

Partagez

Lieux Historiques
Hill 314 - Contre-attaque de Mortain
Hill 314 - Contre-attaque de Mortain
La bataille débute le 6 août 1944 dans la nuit, sans préparation d'artillerie, l'effet de surprise étant recherché par les Allemands. Effet manqué, les Américains informés ayant eu le temps de se préparer. L'opération commence par ailleurs sous le signe de la confusion, les différents états majors allemands se contredisant mutuellement.

L'opération est ralentie par de multiples événements et, en définitive, au matin du 7 août, les Allemands n'ont progressé significativement que dans le secteur de la 2e division blindée allemande, laquelle bouscule deux compagnies du 117e régiment d'infanterie américaine. L'unité allemande atteint son objectif, le Mesnil-Adelée, dans la journée. La 116e division blindée est stoppée net par le 39e régiment de la 9e division d'infanterie américaine, très bien retranché dans un terrain favorable et largement équipé en pièces antichar. Hausser et Funck ne comprennent pas « l'immobilisme » du général Schwerin, et le remplacent par le colonel Walter Rheinard. Mais, malgré la mise en mouvement, les panzer ne parviennent pas à déboucher. La 2e division blindée SS est, quant à elle, fixée un long moment à Mortain, avant de déboucher sur la route nationale vers Saint-Hilaire-du-Harcouët, qu'elle ne parvient pas à atteindre. Le 2/120e régiment de la 30e DI américaine (avec la compagnie K du 3/120), environ 700 hommes, parfaitement camouflé sur la cote 314, reste encerclé pendant cinq jours sans céder un pouce de terrain. La position occupée par ce régiment commande toutes les approches de Mortain et dispose d'un point de vue sur toute la vallée. Depuis cette position, il est possible de diriger des tirs de harcèlement d'une redoutable précision sur la division Das Reich, ce qui gêne tous ses mouvements. Devant ce contretemps, von Funck décide d'engager la 1re Panzer SS pour au moins atteindre Juvigny-le-Tertre. Dans la nuit, cette division est fortement retardée dans un défilé par le crash d'un chasseur-bombardier américain sur sa tête de colonne. Puis, en progressant vers ses objectifs, elle percute le Groupement Tactique B (CCB) de la 3e division blindée américaine et ne parvient plus dès lors à avancer.

Hitler avait promis trois cents avions de la IIIe flotte aérienne (Luftflotte) en support de l'attaque. Bien que de nombreux chasseurs allemands aient décollé de la région parisienne, l'United States Army Air Force intervient très efficacement et intercepte toutes les formations ennemies. Aucune intervention aérienne de la Luftwaffe ne se manifeste dans le ciel de Mortain.


Au contraire, les Mustang, Typhoon et Thunderbolt alliés envahissent l'espace aérien du champ de bataille dès la fin de matinée. Ceux-ci dévastent de leurs roquettes les colonnes blindées allemandes, provoquant l'arrêt de l'opération en plein jour. Les Typhoon seuls réalisent 294 sorties concentrées sur la 2e division blindée allemande. Cette formation est littéralement clouée sur place.

Le bilan de la première journée d'opération est jugé faible par le commandement allemand. À l'opposé, le commandement américain se réjouit pleinement. La feinte avait joué à plein.
source Wikipedia.
 
Vous êtes en possession d'une photo du point Hill 314 - Contre-attaque de Mortain? Vous pouvez la partager en l'envoyant à
Vous êtes en possession d'une photo du point Hill 314 - Contre-attaque de Mortain? Vous pouvez la partager en l'envoyant à

Hill 314 - Contre-attaque de Mortain